Newsletter n° 171

<< Retour
Au niveau national

Avec un taux de croissance de plus de 110 %, nous atteignons un record de ventes de véhicules particuliers électriques en novembre 2018 ! Un niveau d'autant plus historique que, dans le même temps, le segment toute énergie confondue, enregistre une baisse de près de 5 %. Les annonces lors du Mondial de l'Automobile en matière de modèles disponibles, les efforts de communication des constructeurs et la récente hausse des prix des carburants ont probablement joué en faveur du véhicule électrique. Espérons que la tendance se confirme sur le dernier mois de l'année afin de nous approcher des taux de croissance nécessaires à l'atteinte des objectifs du contrat stratégique de filière '' se réjouit Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l'Avere-France.

 

33 817 véhicules légers électriques depuis janvier

 

En effet, les immatriculations de novembre ont atteint un niveau élevé et s'approchent du record observé en février 2018 !

Depuis le début de l'année 2018, au total 33 817 véhicules légers électriques ont été immatriculés en France métropolitaine, soit une progression de + 22,60 % par rapport 2017 (versus + 4,7 % pour l'ensemble des immatriculations de véhicules légers, toutes énergies confondues).

Le segment représente aujourd'hui 1,39 % du total des immatriculations.

 

Véhicules particuliers électriques : + 111,66 %

 

Le segment du véhicule particulier électrique progresse fortement ce mois-ci. Les effets du Mondial de l'Automobile et les efforts des constructeurs s'observent sur les chiffres de novembre, deuxième mois le plus électrique de l'année avec 3 541 nouvelles immatriculations, soit une hausse de + 111,66 % par rapport à la même période en 2017.

Sans surprise, la Renault ZOE garde la première place du classement avec 1 895 nouvelles immatriculations (+ 144,20 %). La citadine représente ainsi 53,25 % des ventes du segment. Accompagnée par un contexte plus favorable, la promotion continue du véhicule électrique engagée par le groupe semble porter ses fruits.

Les capacités de production de Nissan permettent à la LEAF d'arriver en seconde place avec 420 modèles enregistrés (+ 244,26 %), soit environ 15 % des ventes du constructeur nippon.

Le Groupe PSA place la Peugeot ION et la Citroën C-Zero à la troisième et quatrième place avec respectivement 258 (+ 210,84 %) et 224 (+ 250 %) immatriculations, notamment grâce au lancement du service d'autopartage parisien Free2Move.

Enfin, avec 133 ForTwo mises à la route (- 18,40 %), Smart se positionne en cinquième place.

Depuis le début de l'année 2018, 26 621 véhicules particuliers électriques ont été immatriculés soit 1,33 % de l'ensemble des voitures particulières immatriculées. Ceci représente à ce stade une progression annuelle de + 20 %. La Renault ZOE (14 480 unités), la Nissan LEAF (4 219) et la BMW i3 100 % électrique (1 121) sont les modèles les plus immatriculés sur la période.

A noter également que les immatriculations de la BMW i3 dotée d'un prolongateur d'autonomie sont reparties à la hausse (148 ; + 102,74 %). L'arrêt de la motorisation annoncé lors du Mondial de l'Automobile a montré l'intérêt des acquéreurs pour celle-ci, qui deviendra rare dans les mois à venir.

 

Véhicules utilitaires électriques : 827 immatriculations

 

Le marché du véhicule utilitaire électrique reste stable en novembre avec une légère hausse de + 1,09 %. Au total, 827 modèles ont été mis à la route.

Renault arrive en haut du podium avec 334 Kangoo ZE (+ 59,81 %) et 140 ZOE (+ 366,67 %). La Nissan e-NV200 (135 ; + 255,26 %), le Goupil G4 (61 ; + 38,64 %) et le Peugeot Partner (35 ; - 56,79 %) complètent le tableau.

Depuis le début de l'année 2018, 7 196 véhicules utilitaires ont été immatriculés (+ 33,28 % par rapport à la même période en 2017), soit 1,72 % des immatriculations totales toutes énergies confondues. Le Renault Kangoo ZE (3 614 unités), la Renault ZOE (893) et le Peugeot Partner (614) sont les utilitaires électriques les plus vendus depuis janvier 2018.

 

Véhicules hybrides rechargeables : + 67,75 %

 

Du côté des hybrides rechargeables, les immatriculations continuent de grimper avec 1 299 véhicules mis à la route, soit une hausse de + 67,75 %.

Le Mitsubishi Outlander garde la première place grâce à un bond des immatriculations : + 315,58 % soit 320 véhicules.

Dévoilé en début d'année, le Range Rover hybride rechargeable se place aujourd'hui en seconde position avec 210 unités. Il est suivi par la Volvo XC60 (198 ; + 200 %), la Mini Countryman (112 ; + 35,71 %) et la BMW Serie 2 (98 ; - 21,60 %).

Depuis le début de l'année 2018, 12 294 hybrides rechargeables ont été immatriculés, soit une progression annuelle de + 32,12 % à ce stade. La Volvo XC60 (1 228), la Mini Countryman (1 176) et le Mitsubishi Outlander (1 113) sont les modèles les plus immatriculés sur la période.

 

Spurces et Illustrations : Avere-France

Actualités

S'inscrire à la newsletter