Newsletter n° 171

<< Retour
Tourisme vertueux à la capitainerie...

Au port de plaisance de Pouilly-en-Auxois (21), le bateau-promenade, la capitainerie et prochainement des vélos, sont en autoconsommation photovoltaïque.

Tourisme vertueux et mobilité propre donnent de l’élan à ce Territoire à Énergie positive.

 

 

 

 

 

 

 

Interview

 Yves Courtot, président de la Communauté de communes de Pouilly-en-Auxois – Bligny-sur-Ouche

 

 Vous étiez déjà pionnier en France avec, dès 2002, la mise à l’eau du premier bateau promenade fonctionnant uniquement à l’électricité ?

 

 La Billebaude, fréquentée par plus de 10 000 touristes chaque saison, est en effet un bateau symbole de l’engagement historique de notre territoire pour l’environnement. En 2002, l’itinéraire de la  promenade sur le canal de Bourgogne empruntant un tunnel d’une longueur de 3333 mètres, il avait paru opportun, pour des raisons naturellement écologiques, de remplacer les moteurs diesel par une alimentation électrique en partie générée par des panneaux photovoltaïques. Nous avions dès lors piqué la curiosité des observateurs avec ce bateau à énergie solaire passant sous un tunnel !

 

Autour de ce bateau, comment votre engagement pour la transition énergétique s’est-il traduit ?

 

Un projet global de tourisme responsable et de mobilité douce se concrétise en effet depuis la dernière saison touristique.

Au port de Pouilly-en-Auxois, le bâtiment de la capitainerie, qui abrite l’office de tourisme ainsi que des douches et sanitaires pour les plaisanciers, est en autoconsommation électrique à partir d’une nouvelle installation photovoltaïque. Cette centrale photovoltaïque fournit l’énergie nécessaire avec une meilleure autonomie à La Billebaude dont les moteurs et les batteries ont été remplacés. Elle alimentera aussi une station de vélos électriques qui sera mise en service début 2019. Equipée de 6 vélos en location et de 2 bornes de recharge, cette station idéalement placée sur la Véloroute, bénéficiera aussi bien aux touristes qu’aux habitants du territoire.

 

Coût global de l’opération : 176 000 € financés par l’Etat (TEPCV), la Région Bourgogne-Franche-Comté et la Communauté de communes de Pouilly-en-Auxois – Bligny-sur-Ouche

 

 

Sources : Bulletin d'information ADEME & Vous Bourgogne-Franche-Comté

Actualités

S'inscrire à la newsletter