Newsletter n° 172

<< Retour
Tesla : la Gigafactory chinoise produira ses premières Model 3 en fin d’année

C’est parti pour la gigafactory chinoise ! Après avoir confirmé l’été dernier le lancement du projet, Elon Musk a officialisé ce lundi 7 janvier le début des travaux de sa première usine en Chine. Installée à environ deux heures de route de Shanghai et tout simplement baptisé « Shanghai Giga » par Elon Musk, le site s’étalera sur 860.000 mètres carrés.

Un site dédié aux Model S et Model Y d’entrée de gamme

Destinée à alimenter le marché chinois, l’usine sera dédiée à la production des versions abordables des Model 3 et Model Y a fait savoir Elon Musk. « Les voitures abordables doivent être fabriquées sur le même continent que les clients », a t-il justifié. « Tous les Model S / X et les versions plus coûteuses des Model 3 / Y seront toujours construites aux États-Unis pour le marché mondial, y compris pour la Chine » a t-il par ailleurs précisé.

 

Fin de construction durant l’été

Si elle se résume aujourd’hui à une vaste étendue de champs boueux, l’usine devrait sortir de terre rapidement.

Selon Musk, l’objectif est de parvenir à achever sa construction dans le courant de l’été et d’entamer la production des premières Model 3 chinoises dès la fin de l’année. « Avec les ressources ici, je pense que nous pouvons construire la Shanghai Giga en un temps record », a estimé le dirigeant.

 

 

Dans un premier temps, l’usine sera en mesure de produire environ 250.000 véhicules par an. Une capacité qui devrait à terme doubler pour atteindre 500.000 véhicules par an ont indiqué les autorités chinoises dans un communiqué.

Selon les estimations de Bloomberg, l’usine coûtera quelque 5 milliards de dollars au groupe californien. Un investissement nécessaire qui résulte de plusieurs années de négociations entre Tesla et les autorités chinoises. Pour Tesla, la mise en place de cette usine revêt une importance stratégique dans un climat de vives tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Elle doit surtout permettre au constructeur de rester compétitif sur un marché de l’électrique où les constructeurs chinois sont de plus en plus présents…

 

 

Sources : www.automobile-propre.com

S'inscrire à la newsletter