Newsletter n° 182

<< Retour
Airbus de la batterie : une usine-pilote en Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine serait-elle le nouvel eldorado de la batterie ? Après Forsee Power, la région va accueillir la première usine-pilote issue de la coopération franco-allemande. Elle s'intègre au projet d'Airbus de la batterie, un plan de reconquête industrielle visant à permettre à l'Europe de reprendre la main sur le marché des batteries aujourd'hui dominé par les fournisseurs asiatiques. Sa construction devrait débuter d'ici à la fin de l'année et entre 150 et 200 emplois sont attendus.

« C'est un exemple extrêmement clair du fait que lorsque la France et l'Allemagne le veulent, elles peuvent créer une nouvelle filière de batteries électriques en un an » s'est félicité Bruno Le Maire.

La sortie de terre du projet reste toutefois soumise à l'accord de la Commission Européenne qui devra notamment autoriser les subventions d'Etat. Au total, la France prévoit d'engager 700 millions d'euros et l'Allemagne 1 milliard pour soutenir la filière industrielle européenne.

 

Deux autres sites prévus en 2022 et 2024

 

En pratique, la construction de ce premier site pilote n'est qu'un tremplin vers deux autres sites industriels beaucoup plus grands. Attendu en 2022, le premier sera localisé en France tandis que le second, prévu pour 2024, sera basé en Allemagne.

En France, le projet sera porté par un consortium regroupant le groupe PSA, sa filiale Opel, le fabricant français de batteries Saft, désormais filiale de Total, ainsi que les équipementiers allemands Siemens et Manz. « Il y a deux options, le Nord et l'Est. Ce sera à PSA de trancher mais je trouve plus logique et cohérent que cela se fasse dans l'Est. J'espère que mon avis sera entendu par les industriels » a détaillé le Ministre lors d'une visite organisée ce vendredi 20 septembre à l'usine PSA de Tréméry près de Metz.

En parallèle, les discussions se poursuivent pour étudier l'avenir de la filière. Le 26 septembre prochain, la Commission européenne réunira une dizaine de ministres et plusieurs grands groupes représentant à la fois les spécialistes batteries de la filière (Solvay, Saft-Total, Northvolt) et les grands constructeurs (BMW, Volkswagen, PSA) pour faire le point sur cette nouvelle économie.

S'inscrire à la newsletter